Astuces pour faciliter son implantation en Lettonie

La Lettonie est l’une des destinations privilégiées en Europe de l’Est pour les investisseurs soucieux de rentabiliser leurs affaires.  Pour simplicité leur implantation dans ce pays où « l’indice de facilité dans le milieu des affaires » est positif, voici quelques astuces :

S’informer sur les démarches de création

Avant toute procédure d’immatriculation, il est indispensable pour les incubateurs de se renseigner sur les documents à fournir et les procédures administratives à faire pour créer une entreprise.

Les entrepreneurs ont le choix entre remettre en main propre leurs dossiers ou confier l’intégralité des démarches à un professionnel de la création. Une procédure d’immatriculation en Lettonie varie de 1 à 4 jours.

Pour une implantation à l’étranger, il est toujours plus judicieux de se faire accompagner par un spécialiste. En effet, les démarches peuvent parfois être pénibles en cas de manque de temps ou si certains dossiers ne sont pas encore complets. L’idéal est de collaborer avec un professionnel ayant déjà ses bureaux dans le pays.

Choisir la forme de l’entreprise

On distingue trois types de sociétés en Lettonie.

Le premier est la S.I.A, une société à responsabilité limitée. Cette entreprise requiert le versement d’un capital. La moitié est payée en début d’activité et le reste durant le déroulement de l’exercice.

Le second est l’A.S ou la société anonyme, qui ne requiert pas un nombre minimum d’associés. Le capital minimum de ce statut juridique est dix fois plus élevé que celui d’une S.I.A. Ses conditions de paiement sont similaires à celles de l’entreprise à responsabilité limitée.

Le P.S. ou partenariat général est la dernière forme de société. Il nécessite deux associés au moins. Il n’y a pas de capital minimum.

Ouvrir un compte bancaire offshore

Avoir un compte bancaire en Lettonie permet aux investisseurs de suivre de près les mouvements financiers de leurs entreprises. Avant de s’installer, se rapprocher d’une banque pour l’ouverture de son compte sur le territoire est donc primordial.

Le représentant sur place peut assurer cette démarche, qui ne requiert pas forcément la présence de l’entrepreneur.

Définir sa stratégie d’optimisation fiscale

Implanter sa société en Lettonie constitue déjà une première méthode pour optimiser ses impôts. En effet, c’est dans ce pays de l’Est que l’on peut être soumis à un taux d’imposition faible.

Ce taux n’est que de 20% pour les sociétés éligibles à l’impôt sur les bénéfices. La TVA minimum est de 12%, mais peut aller jusqu’à 21%. Pour l’impôt sur le revenu, le taux a été fixé à 20% pour les moins de 20 000 € de revenus. Il peut toutefois monter jusqu’à 31,4% pour les contribuables enregistrant plus de 55 000 € de revenus.

Recruter ses futurs collaborateurs

Pour une implantation réussie en Lettonie, il faudra prévoir le recrutement d’une main-d’œuvre qualifiée. La sélection des salariés peut être effectuée par le représentant de l’entreprise sur place.

Il est bon de savoir que le coût de la main-d’œuvre est très compétitif dans le pays. Il est possible de trouver des employés avec de bonnes compétences linguistiques. Certains parlent trois langues dont l’anglais, l’allemand et le russe.



Laisser un commentaire