Étapes simples de l’apprentissage du vapotage pour les nouveaux fumeurs

le vapotage - e-cigarette

Si vous êtes novice en matière de vapotage ou si vous avez des difficultés, nous sommes là pour vous aider.

Chaque jour, quelqu’un pense à arrêter de fumer, et à juste titre. Fumer des cigarettes est l’une des choses les plus nocives que nous puissions faire à notre corps, et pourtant nous pouvons trouver difficile d’y renoncer. Que ce soit à cause de l’habitude ou de la dépendance à la nicotine qu’elles contiennent, abandonner n’est pas facile pour certains et c’est pourquoi le vapotage a été inventé. Le vapotage a récemment connu un énorme regain d’intérêt, notamment en raison de l’augmentation du nombre de vapes jetables qui offrent aux fumeurs un moyen facile et bon marché d’essayer le vapotage pour la première fois. Mais les produits jetables ne sont pas des moyens durables de fumer pour ceux qui cherchent à abandonner la cigarette.

Qu’est-ce que le vapotage ?

Qu’est-ce que le vapotage exactement ? Le vapotage est l’acte de produire de la vapeur destinée à être inhalée, généralement aromatisée et contenant de la nicotine. La vapeur est créée à l’aide de vaporisateurs, communément appelés vapes, stylos à vape, kits de vape ou kits de cigarette électronique, qui utilisent une batterie pour charger une bobine qui chauffe votre jus de vape pour créer la vapeur.

Elle imite la méthode traditionnelle de la cigarette et, pour cette raison, c’est l’un des moyens les plus populaires pour arrêter de fumer ces dernières années, la majorité des vapoteurs étant d’anciens fumeurs.

Qu’est-ce que le jus de vape ?

Également connu sous le nom de E-Liquid ou de liquide à vaper, le jus de vape est le liquide utilisé par les vaporisateurs. Ce sont des liquides à base d’huile composés d’un ratio de VG (glycérine végétale) et de PG (propylène glycol). Ils sont également mélangés à des arômes pour rendre le vapotage plus agréable, et contiennent également de la nicotine à des concentrations variables. Les jus de vape sans nicotine sont souvent connus sous le nom de shortfills, longfills ou concentrés d’arômes.

Avec quoi fumer ?

Le marché des appareils de vapotage est vaste et offre de nombreuses possibilités de personnalisation, des appareils aux composants spécifiques. Lorsque vous débutez, la clé du succès est de rester simple. Une fois que vous serez devenu un pro de la vape, vous voudrez peut-être commencer à vous diversifier et à essayer de nouveaux kits plus avancés.

Pour commencer, il existe plusieurs types d’appareils que vous pouvez utiliser.

– Kits de vape pod : généralement petits et discrets, ces appareils sont rechargeables et proposent soit des systèmes à pods fermés (cartouches jetables), soit des systèmes à pods ouverts (cartouches rechargeables).

– Kits de vape AIO (All in One) : à mi-chemin entre les kits de vape à dos et les kits à réservoir, ces appareils polyvalents sont rechargeables et nécessitent un peu plus d’entretien que les kits à dos, car vous devrez remplacer la bobine.

– Kits de vape à réservoir : le kit standard auquel la plupart des gens pensent lorsqu’il s’agit de vapotage, il s’agit de kits rechargeables et rechargeables, généralement avec une certaine personnalisation en termes de flux d’air, de puissance, etc. Ils nécessitent également un entretien tel que le nettoyage et le remplacement des bobines.

– Les vapes jetables : idéales pour ceux qui ne veulent pas investir trop d’argent au départ, ces appareils pré-remplis sont prêts à l’emploi et jetables une fois terminés. Bien qu’ils soient bon marché au départ, ils deviennent vite chers si vous en achetez plusieurs pour fumer.

Tous les kits de vape sont accompagnés de manuels d’instructions pour l’utilisation et l’entretien de votre appareil. En fonction de ce que vous voulez fumer, il peut y avoir une préférence pour le kit que vous choisissez. Par exemple, la vaporisation de sels de nicotine fonctionne mieux avec des appareils de faible puissance comme les kits de pods et les AIO qui ont une puissance variable.

Si vous cherchez à passer de la cigarette au vapotage, les sels de nicotine sont idéaux parce qu’ils sont disponibles à des concentrations élevées dont les fumeurs ont besoin pour lutter contre les envies de fumer. Ils sont plus doux pour la gorge que les jus de vape traditionnels pour une expérience de vapotage plus agréable. En règle générale, les nouveaux venus dans le monde de la vape devraient commencer par des appareils de faible puissance, car cela permet de se concentrer sur la nicotine tout en continuant à apprécier la saveur. Ceux qui cherchent à utiliser des appareils de forte puissance ont intérêt à utiliser des taux de nicotine plus faibles pour éviter de prendre accidentellement plus de nicotine que prévu.

Des étapes simples pour apprendre à fumer

Le vapotage peut sembler simple au premier abord, mais s’assurer que vous inhalez correctement peut faire ou défaire votre expérience. Si vous n’inhalez pas correctement, vous risquez de tousser ou de ressentir une bouffée désagréable de nicotine. Les deux types de méthodes d’inhalation sont le MTL (mouth-to-lung) et le DTL (Direct-to-lung).

La méthode MTL ressemble davantage à la méthode utilisée pour fumer des cigarettes, car elle exige un tirage serré, comme si vous aspiriez dans une paille. Vous laissez la vapeur s’installer dans votre bouche avant d’inhaler pour obtenir une sensation parfaite dans la gorge, comme si vous fumiez du tabac.

Pour ce faire :

1. Aspirez lentement la vapeur dans votre bouche pendant quelques secondes.
2. Maintenez la vapeur dans votre bouche pendant une seconde.
3. Ouvrez la bouche et respirez la vapeur – n’avalez pas, inspirez.
4. Expirez après que la vapeur ait rempli vos poumons.

Le DTL est idéal pour les vapes à haute puissance, à faible résistance et à faible teneur en nicotine, et constitue généralement une version plus avancée du vapotage. La prise d’une bouffée sur ce type d’appareils ressemble plus à une aspiration à travers une paille plus large et est considérée comme beaucoup plus douce.

Laisser un commentaire