Investir et entreprendre à Madagascar : Les enjeux et les potentiels économiques

nvestir et entreprendre à Madagascar : Les enjeux et les potentiels économiques

Madagascar dispose assurément de nombreux atouts et de potentiels à pourvoir pour rentabiliser divers investissements. De plus, le processus de création d’entreprise sur la Grande Île vient d’être récemment modifié pour plus de facilité. Il est désormais plus pratique et moins coûteux d’investir dans la création d’une entreprise à Madagascar. En effet, en priorisant la croissance économique, les autorités ne lésinent pas sur les moyens d’accroître les investissements directs étrangers dans divers secteurs identifiés comme étant porteurs de croissance pour l’économie malgache.

Outre les réformes administratives et fiscales adoptées, les services de domiciliation d’entreprise à Madagascar sont parfaitement légaux et permettent aux entrepreneurs de constituer une société en un temps record.

Les aspects du potentiel économique : D’excellentes raisons d’investir à Madagascar

Madagascar regorge d’atouts rentabilisant qui représentent des raisons évidentes d’investir et d’entreprendre dans ce pays. Enumérons quelques-uns :

    • Le pays bénéficie d’un climat parfaitement adapté au développement des activités agricoles, et seulement 3 millions sur les 36 millions d’hectares de terres cultivables sont aujourd’hui exploités sur la Grande Île ;

    • Au sens propre du terme, la Grande Île est une « véritable mine d’or » avec un sous-sol riche en minerais. Le secteur extractif représente donc l’un des secteurs porteurs de croissance pour l’économie malgache ;

    • Madagascar est surtout l’une des plus belles îles au monde. C’est une destination touristique paradisiaque qui dispose des infrastructures adéquates y afférant en termes de tourisme, d’hôtellerie et de restauration ;

    • Le climat des affaires sur le marché de l’entrepreneuriat local présente un beau présage et le paysage économique est plutôt rassurant pour les investisseurs étrangers ;

    • La Grande Île dispose de l’une des meilleures infrastructures technologiques en Afrique. En effet, elle ambitionne même de devenir un hub numérique de l’Océan Indien. Qui plus est, Madagascar dispose d’une capacité de connexion au réseau internet à très haut débit. C’est un atout majeur en faveur des investissements dans l’outsourcing et des services BPO ;

    • Comparée aux autres pays du continent, Madagascar possède également des infrastructures développées en termes de transport. En effet, le pays possède 4 principales voies ferrées et 44 aéroports.

Quels sont les principaux secteurs porteurs de croissance de l’économie malgache ?

L’on dénombre quatre (4) principaux secteurs d’activités à très fort potentiel et très rentabilisant pour les investissements à Madagascar. Il s’agit notamment de :

  1. Secteur des nouvelles technologies de l’information et de la communication
  2. Secteur extractif ou exploitation minière
  3. Secteur de l’immobilier et de l’infrastructure
  4. Secteur agricole

Le secteur des nouvelles technologies de l’information et de la communication à Madagascar

Il s’agit d’un secteur en pleine croissance et en pleine expansion sur la Grande Île. Sont notamment concernées par cette croissance les activités liées à l’outsourcing ou les services offshores. Davantage d’entreprises offshores fleurissent aujourd’hui dans la capitale Antananarivo.

Le secteur extractif ou secteur minier à Madagascar

Encore sous-exploité à l’heure actuelle, ce secteur est pourtant très intéressant. En effet, la Grande Île dispose d’un sous-sol particulièrement riche et très valeureux. Toutefois, la petite mine reste la plus exploitée sur l’île.

Le secteur de l’immobilier et de l’infrastructure à Madagascar

Antananarivo, la capitale malgache est l’une des plus grandes villes du continent africain. Les infrastructures immobilières y représentent un investissement assurément rentable, d’autant plus de l’exode rural s’accroît considérablement à Madagascar. Cependant, les plus recommandés pour ceux qui souhaitent investir dans ce secteur sur la Grande île sont les infrastructures à caractères commerciaux.

Le secteur agricole à Madagascar

A Madagascar, le secteur agricole concerne 80% de la population active. En conséquence, la majeur partie des Malgaches vivent donc par le bais d’activités agricoles. C’est d’autant plus logique avec la présence de plus de 30 millions de terres arables, comme il a déjà été mentionné un peu plus haut. Cela est donc évident que ce secteur à lui seul représente plus de 35% du PIB à Madagascar.



Laisser un commentaire